Au Début

Au début
Beaucoup minot et un peu con
Né sous Giscard, drôle de destin
Pour un gaucho, c’est bien bidon
Au milieu
De tous ces JT d’TF1
A la fin, tu sais même plus ton nom

Au début
Insouciant et bienheureux
Comme une grenouille qui fait trempette
Au milieu
D’une casserole d’eau posée sur l’feu
A la fin c’est tellement chaud qu’tu peux même plus sauver ta tête 

Au début, c’est une démocratie niée
Par tous ceux qu’on choppe la main dans l’panier
Au milieu on les vire tous de la cave au grenier
A la fin…
C’est nous qu’on va gagner

Au début
une petite graine de colère
Un nouveau but, comme une envie d’autre chose
Au milieu
D’un monde à moitié grabataire
A la find d’une époque largement morose

Au début
On est la mouche dans le lait
Un p’tit remou un p’tit caillou qui a la bougeotte
Au milieu
Ça r’ssemble à une ébullition
A la fin ça r’ssemble à une révolution

Au début, c’est une démocratie niée
Par tous ceux qu’on choppe la main dans l’panier
Au milieu on les vire tous de la cave au grenier
A la fin…
C’est nous qu’on va gagner

 

Au début on s’dit « A quand l‘temps des cerises ? »
Où nous ne serions plus les poires
Au milieu de notre bonne vieille crise
A la fin
On n’veut vraiment plus jouer les citrons dans l’ pressoir.

Au début
Quelques esprits qui se lèvent
Qui crient « Le peuple a toujours raison »
Au milieu
C’est la rue qui prend la relève
A la fin
C’est la rue qui tient la maison

Au début, c’est une démocratie niée
Par tous ceux qu’on choppe la main dans l’panier
Au milieu on les vire tous de la cave au grenier
A la fin…
C’est nous qu’on va gagner