Comme un décor

Pré-maquette de « Comme un décor »,
Un texte venu d’un atelier d’écriture, à l’origine, il était calibré pour apparaître en vertical sur le papier… Comme…
Un arbre ! Le refrain a été ajouté plus tard.
Texte écrit à l’époque de « Lunaire Affaire ».

Au faîte
Là-haut
Mes oiseaux
Des cimes
Dessinent
Des cercles
Des corps
Beaux
Comme un décor
D’opéra

En dedans
Verticalement
Mon kiff
Mes fluides
Concentrés
Naissent
Traversent
Me descendent et
Sans cesse
Me remontent
Le moral

Même si tout ça continue
Je m’obstine à me taire
Et toi l’homme têtu,
Dis moi qu’en dis-tu ?
Puisqu’ apparemment,
Tu as mieux à faire
On verra plus tard
Pour sauver la terre.

Ici des bras
Me poussent
Puissants
Puisant
L’essentiel
L’arrachant au soleil
N’aspirant
A rien
D’autre
Qu’à de l’eau
Qu’à du vent

Là-bas
Au pied
En bas
De biais
Démarrent
Mes amarres
Qui me fixent
Et m’’enterrent
Me nourrissent
Et me portent
Comme un charme

Même si tout ça continue
Je m’obstine à me taire
Et toi l’homme têtu, dis moi qu’en dis-tu ?
Puisqu’ apparemment tu as mieux à faire
On verra plus tard pour sauver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *